Stimulateurs cardiaques

On utilise la stimulation cardiaque, pour traiter une bradycardie et lorsque les traitements curatifs se sont avérés inefficaces, insuffisants et qu’il existe un risque de récidive élevé.

Le muscle cardiaque est stimulé par le biais d’impulsions électriques, au niveau du nœud sinusal, ou à la jonction auriculo-ventriculaire.
C’est un boitier implanté généralement sous la peau (au niveau de la clavicule), qui va envoyer l’impulsion électrique, selon les cas, connecté à une ou plusieurs sondes.
Le praticien choisira, un acheminement au cœur par la veine sous-clavière, céphalique ou jugulaire.

Chez les jeunes enfants, on préfèrera une implantation épicardique (fixation du boitier par suture, à l’extérieur du muscle cardiaque), afin de préserver les veines.